Desherbeur thermique : désherber votre jardin sans polluer, c'est possible !

La question de la préservation de l'environnement et de son écosystème commence à entrer au cœur de nombreux débats, et c'est une excellente nouvelle ! Aujourd'hui, les gens veulent prendre soin de leurs terres et éviter de les corrompre avec des produits chimiques et toxiques. Vous, qui aimez prendre soin de votre terrain, voici une alternative non polluante pour éliminer les herbes nuisibles et persistantes : Le desherbeur thermique.

Le desherbeur thermique, comment ça marche ?

Le desherbeur thermique fonctionne selon un principe très simple. Il projette une source de chaleur très importante sur la plante à traiter (pendant à peine 1 à 2 secondes). Ici, il n'est pas question de brûlure ou de risque de flamme, mais bien simplement d'un choc thermique qui attaque l'herbe indésirable directement au cœur de ses cellules et de sa structure. Après un tel traitement, l'herbe sèche et meurt.

L'effet n'est cependant pas immédiat. En effet, il faudra attendre quelques jours pour que les plantes visées se dessèchent d'elles-mêmes, jusqu'à la racine. Avec ce choc thermique, la plante traitée n'est donc plus censée repousser.

Les mauvaises herbes envahissantes, rampantes et résistantes nécessiteront un nouveau traitement par désherbeur thermique au bout d'une dizaine de jours.

Il fonctionne quel que soit le temps et la température. Attention cependant, si vous habitez dans une zone avec risque d'incendie pendant l'été, il peut être déconseillé à l'utilisation.

Une alternative écologique efficace

Actuellement, il existe deux types de desherbeur thermique : le premier fonctionne avec du gaz et le deuxième à l’électricité. Si celui au gaz rejette effectivement du CO² (et dispose d'une autonomie comprise entre trois et six heures), il empêche néanmoins de polluer durablement les sols avant des désherbants classiques. Par ailleurs, utilisé correctement et avec les règles de sécurité indiquées sur les différentes notices, cet appareil n'a aucune incidence sur la santé.

Un desherbeur thermique, pour quel prix ?

Les modèles fonctionnant au gaz sont légèrement moins chers que leurs homologues à électricité. Ainsi, les prix des premiers tournent entre 40 et 90 euros, alors qu'ils commencent à 80 euros pour les modèles d'entrée de gamme électriques. L'inconvénient du deuxième est également qu'il doit se trouver à proximité d'une prise électrique. Attention, les modèles professionnels sont généralement plus chers. En ce qui concerne le désherbeur thermique au gaz, il est possible de choisir un modèle branché sur une bouteille de gaz embarquée.

Si vous souhaitez prendre soin de votre jardin et éviter de traiter votre potager avec des pesticides, aujourd'hui largement contestés et remis en question, n'hésitez pas et testez le desherbeur thermique. Votre terre ne vous en sera que plus reconnaissante !